Qualité, sécurité alimentaire, traçabilité et durabilité. Telles sont nos missions!

Actualités

Vegaplan publie la version 3.0 du Standard Vegaplan

17.09.2019

A la suite de l’approbation du Guide sectoriel G-040 v4.0 par l’AFSCA, Vegaplan publie la version 3.0 du Standard Vegaplan pour la Production Primaire Végétale. L’a.s.b.l. Vegaplan, qui est responsable de la gestion administrative des Standards Vegaplan et des Guides sectoriels correspondants, œuvre en concertation avec les autorités compétentes, les organisations agricoles et les représentants des acheteurs de produits végétaux. Le Standard Vegaplan comprend toutes les exigences légales et extralégales relatives à la sécurité alimentaire, la lutte intégrée contre les nuisibles (IPM), le développement durable et l’accès aux marchés. Par conséquent, le certificat Vegaplan certifie que les produits livrés sont conformes à la législation et aux exigences de qualité. Comme le Standard Vegaplan comprend intégralement les modules A et B (« Productions végétales » et « Fourrage grossier ») du Guide sectoriel G-040, l’AFSCA a déclaré officiellement le Standard Vegaplan v3.0 équivalent au Guide sectoriel G-040 v4.0. Grâce à cette équivalence, l’agriculteur peut obtenir un certificat combiné, qui lui donnera droit au bonus sur la contribution annuelle à l’AFSCA et une fréquence réduite d’inspection de la part de l’AFSCA si l’ensemble de ses productions sont certifiées. Cet avantage a déjà été accordé à plus de 17000 agriculteurs.

 

Changements importants dans le domaine de la sécurité alimentaire, des techniques culturales durables et de l’IPM

 

L’une des principales nouveautés de la version 3 est la révision en profondeur des exigences relatives à la qualité de l’eau utilisée en opérations pré-récolte et post-récolte ; ces exigences constituent un nouveau chapitre « eaux utilisées pour la production primaire et les opérations connexes » . Ces exigences sont étoffées par une annexe détaillée présentant une analyse de risque et un arbre de décision, deux outils pratiques permettant à l’agriculteur d’appliquer les exigences. Une autre nouveauté est le chapitre « exportation vers des pays tiers ». Il s’agit des règles spécifiques applicables lors d’exportation vers des pays non-membres de la Communauté européenne.

Afin de prévenir les maladies et les ravageurs de la pomme de terre, les exigences phytosanitaires applicables aux plants de pommes de terre ont également été renforcées. Dans le domaine de la protection intégrée des cultures (IPM), une série d'adaptations ont été effectuées et de nouvelles exigences ont été incluses, qui sont déjà entrées en vigueur grâce à une mise à jour de la liste de contrôle. Parmi les exigences spécifiques au secteur figurent la confirmation écrite (niveau 2) que le plastique utilisé dans les fourrages grossiers est apte à entrer en contact avec les aliments pour animaux et l'obligation d'utiliser des gants bleus lors de la récolte des légumes industriels.

 

La version 3 du Standard Vegaplan sera définitivement applicable à partir du 4 décembre 2019

 

La date d’entrée en vigueur définitive du Standard Vegaplan v3.0 est le 4 décembre 2019. A partir de cette date, tous les audits Vegaplan doivent obligatoirement se fonder sur cette version. Cependant, si toutes les parties le désirent, la nouvelle version peut être utilisée dès à présent, c’est pourquoi il est conseillé d’en prendre connaissance au plus vite.

Le cahier des charges est disponible gratuitement sur le site web www.vegaplan.be. Ce site propose aussi un outil permettant à l’agriculteur de constituer sa propre check-liste en fonction de ses activités, ainsi qu’un manuel qui compile les pictogrammes, les listes de contrôles et les procédures qui permettent de se mettre en ordre avec les diverses exigences et enregistrements obligatoires. Tout agriculteur certifié a accès à la banque de données pour vérifier ses statuts de certification. Dans cette banque de données, les agriculteurs certifiés ont aussi la possibilité d’établir des fiches parcellaires électroniques et de partager celles-ci avec les acheteurs de leur choix. L’intégration du Standard Vegaplan tout au long de la chaîne a fait de ce cahier des charges un outil incontournable dans le secteur végétal.

lire la suite

Le rapport annuel 2018 de Vegaplan est disponible !

19.06.2019

2018 est une année de réussite pour Vegaplan. Vous pouvez trouver dans notre rapport annuel un aperçu de nos grandes réalisations et réussites pour 2018 ainsi que nos perspectives pour l'année 2019. 

 

Une fiche parcellaire électronique gratuite

 

Depuis 2018, Vegaplan propose gratuitement une fiche parcellaire sous format électronique, que l'agriculteur peut directement partager avec ses acheteurs ! Cette fiche parcellaire représente donc pour l'agriculteur un outil d'aide ainsi qu'un gain de temps ! Pour l'acheteur, cet outil électronique garantit une homogénéité et une gestion plus efficace de ses fournisseurs. 

 

Vegaplan en chiffres

 

En 2018, il y avait plus de 17.000 exploitations certifiées Vegaplan, soit 57% des agriculteurs en Belgique. Mais la certification Vegaplan couvre encore une plus grande partie de la superficie agricole et donc du volume de la production : 85% de la superficie à production de betteraves sucrières est certifiée, 84% pour les pommes de terre et 81% pour les céréales. 

 

Plus de 1.000 entrepreneurs agricoles certifiés Vegaplan répartis sur toute la Belgique. 

 

6.000 audits ont été réalisés dans le courant de l'année 2018. Les contrôles portant sur la sécurité alimentaire mais aussi sur des exigences sociales et environnementales. Vegaplan a donc de toute évidence apporté son écot à une production sûre et durable de produits primaires végétaux. 

 

Vegaplan en évolution

 

En 2018, le contrôle des zones sans culture dans les parcelles situées en Flandre a été repris dans le cahier des charges. Vegaplan apporte ainsi sa contribution à la protection des cours d'eau. En ce qui concerne les mesures de réduction de la dérive, toujours pour la Flandre, il est spécifié qu'il faut soit utiliser au moins 50% de buses anti-dérive, soit appliquer au moins 50% de technique de réduction de la dérive. Cette mesure est également entrée en application en Wallonie en 2019. En outre, les mesures de prévention de la propagation du souchet comestible ont été harmonisées à des fins de clarification. 

 

C'est aussi en 2018 qu'a été finalisée la nouvelle réalisation de Vegaplan, à savoir le Standard Vegaplan pour les productions horticoles non comestibles. L'atout du nouveau "Standard Vegaplan pour les productions horticoles non comestibles" est sa portée étendue, puisqu'il reprend aussi bien les exigences de l'AFSCA applicables à la production et au négoce de plantes ornementales que les mesures IPM et les exigences du matériel de reproduction au niveau régional. 

 

Enfin, l'a.s.b.l. Vegaplan s'est elle-même élargie en 2018 : les organisations Fresh Trade Belgium (l'Union professionnelle belge des entreprises actives dans le secteur des fruits et légumes) et AVBS (la fédération flamande des plantes ornementales) sont devenus membres de Vegaplan. 

 

Vous pouvez consulter notre rapport annuel en ligne en cliquant sur le lien suivant

Si vous souhaitez imprimer ce rapport, vous pouvez cliquer sur le lien suivant

 

Nous vous souhaitons une excellente lecture ! 

lire la suite